Webmail Annuaire Contact
Vie étudiante

Accompagnement des personnes handicapées par les étudiants de l’ELFS au camp de Chabrouh

Dans le cadre d’une expérience  de collaboration entre l’Ecole libanaise de formation sociale et l’Association libanaise  des  chevaliers de Malte, 11 étudiants se sont portés volontaires pour accueillir des personnes handicapées, invitées à passer un camp de six jours au centre de Chabrouh avec la coopération et l’assistance des bénévoles de l’Association. Encadrés par Sœur Noha Daccache, enseignante de la matière « Développement personnel »,  le groupe a été initié pour pouvoir accompagner au quotidien des personnes handicapées à travers des activités distrayantes. En plus d’avoir accompli leur mission vis-à-vis des convives du camp, les étudiants ont pu tirer de grands bénéfices de cette expérience. Rouba, l’une des étudiantes ayant participé à cette activité s’exprime en disant : « la force de l’amour a triomphé dans ce camp. Tout ce que nous avons reçu comme dons, a été mis au service des invités, car toute personne a le droit de vivre dans la dignité et l’amour ».Par ailleurs, cette expérience que l’Ecole libanaise de formation Sociale a voulu proposer comme  un début « d’immersion » dans le domaine des problématiques sociales, a permis aux étudiants de se découvrir en tant qu’intervenants à l’écoute de l’autre et de ses besoins, de comprendre de plus près le vécu des personnes handicapées et de mettre en action les principes de base du travail social. Envahis par la réaction des convives qui ont accueilli avec beaucoup de reconnaissance, à leur manière, le dévouement des volontaires, certains étudiants ont exprimé le désir de poursuivre leur engagement vis-à-vis de l’Association et de  la personne handicapée.

Dans le cadre de l'Opération 7ème jour de l'USJ
* Les étudiants de l’ELFS au service des refugiés  Syriens

Plusieurs structures sociales et ONG nationales et internationales se sont mobilisées pour répondre aux afflux de déplacés venus au Liban en raison des évènements de la Syrie. Les étudiants de l’Ecole libanaise de formation sociale, sensibles aux crises humanitaires se sont  associés au « Service d’entraide - SOS », pour effectuer des enquêtes dans certains centres de rassemblement des familles refugiées. Ces enquêtes ont été réalisées dans quatre localisations : Dekouaneh, Bourj Hammoud, Nabaa et Ain el Remaneh. Pour se faire, quatre étapes furent nécessaires :
1. Séance  d’information et  de préparation  avec des responsables et des cadres du SOS.
2. Contribution à la conception et la construction de l’enquête.
3. Accomplissement de l’enquête auprès de plusieurs familles situées dans les localisations sus mentionnées et vivant dans des conditions de vie précaire.
4. Travail de dépouillement des données recueillies pour identifier  les besoins.
Espérant que les besoins trouveront des réponses adéquates, les étudiants se sont montrés prêts à persévérer et servir dans le cadre de leurs compétences et disponibilités.

* Une fête de Noël animée dans les rues de Nabaa par les étudiants de l’ELFS 

Les étudiants de l’ELFS ont voulu célébrer Noël à proximité des enfants de Nabaa – Bourj hammoud et dans leur contexte. A cet effet, ils se sont mobilisés pour organiser un cake sale (sur le campus des sciences médicales) et dont les bénéfices ont servi à assurer les frais nécessaires. Le Jour J, les étudiants ont circulé dans une camionnette, diffusant des chants de Noël, semant la joie parmi les passants et les habitants de la région. Cette joie leur est revenue en retour, voyant les enfants et leurs parents s’arrêter pour participer à ce moment d’allégresse et d’insouciance. Chants et danses ont garni cette rencontre avec la distribution de  sacs de friandises et de petits gadgets pour marquer l’occasion.

* Réaménagement d’un « safe space » ou lieu d’accueil des familles refugiées par les étudiants volontaires de l’ELFS

Comme chaque année, les étudiants se sont emballés par  l’idée d’accomplir des actions bénévoles dans le cadre du 7e jour. Pour la fin du 2ème semestre 2014, ils ont retenu  l’un des centres d’accueil qui recevait des enfants et des familles refugiées, aux murs bétonnés, grisâtres, imposant une ambiance qui  leur rappelait leur misère.  Cadre qu’ils projettent rendre plus accueillant en cherchant à « tromper » l’œil avec des dessins colorés à messages positifs. Ce pourquoi ils ont collecté des fonds lors de leur fête de fin d’année universitaire pour couvrir les frais d’une telle initiative.
A cet effet, ils ont effectué, d’une part,  des contacts auprès des ONG concernées qui ont très bien accueilli l’idée créatrice et ont salué l’engagement de ces jeunes, et d’autre part, auprès des commerçants concernés pour obtenir des sponsorings et réduire ainsi  au minimum les frais d’une telle activité.
Et ce n’est pas tout. Certains étudiants plus enthousiastes pour des séances d’animation, se sont portés volontaires auprès de l’AFEL (Association du Foyer de l’Enfant Libanais)  pour assurer des temps d’animation  aux enfants des différents centres accueillis en Day camp ou en colonie de vacance à Sin el fil - Bourj hammoud ou à Jwar el bwachek.

 

 

Libre
Vie étudiante
Activiés et evènements
Débouchés et offres d'emploi
Moodle
© 2015 Tous droits réservés pour textes et photos, Université Saint-Joseph, Service des publications et de la communication